Maladie cœliaque : symptômes, causes, diagnostic, régime alimentaire et traitement

Celiakia: objawy, przyczyny, diagnoza, dieta i leczenie

Celiakia: objawy, przyczyny, diagnoza, dieta i leczenie

- Reklama -

La maladie cœliaque est une pathologie qui affecte l’intestin, en particulier, ceux qui en souffrent présentent une destruction de la muqueuse, dans la partie superficielle. Il s’agit d’un type d’inflammation, parfois d’origine héréditaire, causé par une réaction excessive du système immunitaire à une protéine présente dans certains aliments et appelée gluten. Les céréales qui en contiennent sont en particulier l’orge, le blé et le seigle, mais ces céréales sont en fait utilisées dans l’industrie alimentaire pour fabriquer des aliments tels que les pizzas, les et les produits de boulangerie.

Qu’est-ce que la maladie cœliaque ?

Cette maladie peut toucher différents organes et se manifester chez les individus de manière tout à fait subjective, de sorte qu’elle peut également présenter différents degrés de gravité. De plus, elle peut survenir à tout âge, même chez les adultes ou les personnes âgées. La maladie cœliaque est souvent associée à d’autres maladies auto-immunes, telles que le diabète de type 1, la polyarthrite rhumatoïde, les maladies thyroïdiennes, mais aussi à des syndromes génétiques. Examinons de plus près ce qu’est la maladie cœliaque, quels en sont les symptômes, quelles en sont les causes, comment elle peut être diagnostiquée et quels types de traitements et de remèdes naturels peuvent être utilisés.

Quels sont les symptômes de la maladie cœliaque ?

Les personnes touchées par cette maladie, suite à la consommation d’aliments contenant du gluten, présentent une série de troubles qui peuvent varier d’une personne à l’autre, en fonction de la zone touchée, de l’âge et de l’intensité des dommages. En particulier :

  • chez l’enfant : les principaux symptômes peuvent être liés à la malabsorption avec des épisodes de diarrhée (parfois associée à une odeur désagréable), un gonflement abdominal avec présence de crampes, des vomissements et un ralentissement du développement ;
  • lorsqu’elle survient chez l’adulte : les symptômes sont principalement extra-intestinaux ;
  • lorsqu’elle est associée à des problèmes de thyroïde, de diabète, de psoriasis, de gastro-entérite, d’hépatite, de dermatite : il s’agit principalement de maladies auto-immunes, c’est-à-dire impliquant un déséquilibre du système immunitaire.

Quelles sont les causes de la maladie cœliaque ?

Les dommages causés par cette maladie sont dus à un composé protéique dérivé du gluten et présent dans les céréales. Il s’agit de la gliadine.

Chez les personnes atteintes de cette maladie, on observe une activation accrue du système immunitaire lorsque les cellules entrent en contact avec le gluten. En fait, ces cellules s’attaquent aux parois intestinales et aux zones chargées d’absorber les minéraux et les nutriments qui arrivent dans le sang par l’intestin grêle. À long terme, cette réaction excessive peut entraîner de graves complications pour la personne concernée.

  • causes environnementales : consommation excessive de céréales ou d’autres aliments contenant du gluten ;
  • des causes génétiques : les gènes qui composent les cellules de notre système immunitaire, qui s’activent anormalement dès qu’elles détectent le gluten et entrent en contact avec lui.

Facteurs de risque de la maladie cœliaque

La maladie cœliaque n’apparaît que chez les personnes génétiquement prédisposées. C’est pourquoi les personnes ayant des antécédents familiaux de la maladie ont un risque plus élevé de la développer. La maladie peut également survenir en présence d’autres maladies auto-immunes, comme nous l’avons vu précédemment, et généralement chez les personnes dont le physique est affaibli. L’alimentation joue un rôle important dans la survenue de cette maladie, ainsi plus elle est pauvre en aliments sans gluten, plus le risque de la développer est faible.

Maladie cœliaque : symptômes, causes, diagnostic, régime alimentaire et traitement
Maladie cœliaque : symptômes, causes, diagnostic, régime alimentaire et traitement

Comment diagnostiquer la maladie cœliaque ?

Le diagnostic est généralement posé par une gastroscopie avec biopsie des villosités intestinales. Il existe également des tests moins agressifs et des analyses de sang qui peuvent mettre en évidence la présence de la maladie cœliaque. La similitude avec d’autres maladies rend parfois le diagnostic difficile. Lorsqu’elle se manifeste à l’âge adulte, des visites chez un spécialiste sont nécessaires avant que les symptômes, et donc la présence de la maladie, ne soient constatés.

Dans le cas de la maladie cœliaque, il y a généralement une augmentation de la production d’anticorps et un test sanguin peut permettre de poser le diagnostic. En cas de résultat positif, seule une biopsie peut confirmer la présence effective de la maladie.

Cette technique de diagnostic consiste à prélever un petit échantillon de tissu en insérant un tube long et fin par voie orale. Une autre solution consiste à suspendre la consommation d’aliments contenant du gluten jusqu’à ce que les symptômes disparaissent, en procédant par exclusion.

Recommandations alimentaires et quels produits peuvent être consommés en cas de maladie cœliaque ?

L’alimentation joue un rôle important dans l’apparition de la maladie cœliaque ; en effet, le régime alimentaire des malades exclut la consommation d’aliments contenant du gluten. Le gluten n’étant pas une protéine essentielle de notre alimentation, son élimination chez les personnes intolérantes au gluten ne semble pas entraîner de déséquilibres nutritionnels. Les aliments contenant du gluten comprennent : le pain blanc, le pain de seigle et le pain complet, le pain emballé avec de la farine de blé, les pâtes, la , les , la farine d’orge, la farine de gnocchi, les aliments frits à base de farine ou emballés avec de la chapelure, les produits lyophilisés prêts à l’emploi et les crèmes glacées industrielles.

Pour renforcer le système immunitaire, il peut être utile de prendre du kéfir, du yaourt ou du lait fermenté enrichi en cultures probiotiques, qui augmentent les bactéries dans l’intestin et favorisent ainsi la synthèse des vitamines B. Il existe également un certain nombre de céréales sans gluten, mais dans tous les cas, il est important pour les malades de consulter le manuel des aliments recommandés pour le régime cœliaque, disponible sur le site de l’AIC, qui divise les aliments en trois groupes : les aliments autorisés, les aliments dangereux et les aliments interdits.

Suivre un régime sans gluten permet de renoncer à tous les aliments issus de céréales ou emballés. Les aliments tels que le , les pâtes de riz, les légumes, le maïs et les ne contiennent pas de gluten et peuvent donc être consommés par les patients atteints de la maladie cœliaque, à moins qu’ils ne présentent une intolérance subjective à ces aliments.

En outre, il existe de nombreux autres produits qui peuvent être consommés en remplacement de ceux qui contiennent du gluten, qui sont bien tolérés par les malades cœliaques (sauf intolérance ou allergie individuelle) et dont l’emballage porte la mention « sans gluten ». Les farines et les dérivés de soja ou d’autres légumineuses peuvent être utilisés.

Comment traiter la maladie cœliaque ?

Le seul « traitement » actuellement disponible pour les personnes souffrant de la maladie cœliaque consiste à exclure complètement de l’alimentation toutes les sources de gluten, même celles qui se cachent dans les conserves, les sauces, les emballées, les médicaments et les produits cosmétiques, que ce soit en tant qu’additif, conservateur ou arôme. Un régime sans gluten entraîne une réduction rapide des symptômes et une rémission de la maladie de la muqueuse intestinale.

Si le patient suit correctement et précocement le régime recommandé par le médecin, une première amélioration peut être obtenue en quelques semaines seulement, tandis que la disparition complète des symptômes peut prendre jusqu’à plusieurs mois. Le temps nécessaire à la reconstruction de la muqueuse endommagée dépend de la gravité des lésions et de l’âge du sujet ; chez les adultes suivant un régime sans gluten, cela peut prendre jusqu’à plusieurs années.

Remèdes naturels et traitements alternatifs

Les remèdes naturels ne doivent pas se substituer au traitement prescrit par un médecin, car ils peuvent être utilisés comme un excellent complément aux thérapies médicamenteuses, en présence de troubles qui ne sont pas trop graves. Dans le cas de la maladie cœliaque, voyons quels sont les plus recommandés :

  • la phytothérapie : elle peut être considérée comme un complément utile au traitement pharmacologique de la maladie cœliaque. Certaines personnes dont l’intestin est endommagé peuvent souffrir de malabsorption malgré un régime alimentaire adéquat. Dans ce cas, des extraits à base d’aloe vera, de et de peuvent être administrés ;
  • La médecine chinoise : elle est basée sur sa capacité à améliorer le système immunitaire, à favoriser le nettoyage de l’organisme et à augmenter la fonction métabolique. L’acupuncteur tentera d’enrayer les intolérances et les réactions allergiques en stimulant des points stratégiques du corps ;
  • homéopathie : dans le cas de la maladie cœliaque, elle peut être utile lorsque la maladie s’accompagne d’autres troubles ;
  • l’exercice physique : le sport peut être utile pour lutter contre les troubles associés à la maladie cœliaque, d’autant plus s’il est associé à un régime sans gluten.
Emmie Martel
Emmie Martel
Je suis Emmie Martel, rédactrice en chef chez LaNueve.net, où ma passion pour l'innovation et le style de vie moderne guide mon travail quotidien. Chaque article que je publie est le résultat de ma curiosité insatiable pour tout ce qui est nouveau et révolutionnaire, de la décoration d'intérieur moderne aux dernières tendances en matière de bien-être et de technologie. Ayant voyagé dans de nombreux pays, j'apporte une perspective globale à nos lecteurs, partageant des découvertes uniques qui enrichissent notre vie quotidienne. Mon engagement pour un contenu de qualité me pousse à explorer les sujets les plus divers, toujours avec l'objectif d'inspirer et d'informer. Chez LaNueve, nous croyons que l'avenir est brillant, et c'est cette vision optimiste que je m'efforce de partager à travers chaque publication.
- Reklama -